Plus d’1 Milliard d’euros, plus d’une centaine de milliers de victimes, c’est le triste bilan des arnaques sur internet en France en 2018. Tout comme j’en ai été victime, il est probable que vous, ou un proche avez subi une de ces arnaques dans les dernières années.

Pour vous éviter d’en être victime, je vais vous présenter les arnaques sur internet les plus connues. Vous pourrez ainsi les identifier lorsque vous y serez confronté. Dans un second temps, je vous donnerai 13 astuces pour vous éviter ces arnaques sur internet.

Cet article a été conçu pour vous aider à démasquer les arnaques. Il est relativement long et est riche en contenu. C’est pourquoi je vous conseille de garder l’article dans vos favoris ou d’en garder une trace. Et surtout, partagez-le à vos proches pour les protéger de ces arnaques.

De plus, je tiens à vous préciser que cet article a été rédigé en août 2020. En 2025, les arnaques sur internet vont évoluer. Par contre, la seconde partie de cet article, qui vous fournit des astuces pour détecter ces arnaques, restera utilisables pendant de nombreuses années.

Les arnaques sur internet les plus courantes

Il existe de nombreux types d’arnaques, je vais me concentrer sur les types les plus commune en août 2020.

L’hameçonnage ou le phishing

L’hameçonnage est une pratique extrêmement courante, elle prend le plus souvent la forme d’une faux email imitant celui d’un organisme (impôt, sécurité sociale, ONG internationale) ou une entreprise (opérateur téléphonique ou internet, électricité). Le plus souvent, ces emails imiteront les emails d’institution ou d’entreprises respectés pour tromper plus facilement les victimes.

Cet email vous enverra vers un faux site internet qui vous demandera au choix, de vous connecter avec vos identifiants, de saisir des informations personnelles et vos coordonnées bancaires, voire de réaliser un payement.

Le but est, bien sûr, de voler vos identifiants et mots de passe, votre identité et vos coordonnées bancaires (cartes) ou directement votre argent.

Sachez qu’un organisme officiel ou une entreprise sérieuse ne vous demandera jamais vos informations personnelles ou financières par email.

De plus, certains de ces emails peuvent contenir une pièce jointe qui, une fois ouverte, installera un virus sur votre ordinateur qui pourra prendre des formes multiples. Par exemple, un ransomware pour vous soutirer de l’argent ou un cheval de Troie qui permettra à la personne de prendre le contrôle de votre ordinateur et prendre possession de vos données.

L’arnaque au faux virus ou support informatique

Il s’agit d’une autre arnaque sur internet classique. Le symptôme est particulièrement simple : une page s’ouvre (souvent en plein écran), qui s’accompagne parfois d’un bruit strident, cette page indique que votre ordinateur dysfonctionne ou que vous êtes victime d’un virus.

On vous indique alors un numéro de support à appeler un numéro afin de réaliser un diagnostic et une réparation de votre ordinateur. L’objectif final est que le « réparateur » vous vende des logiciels inutiles ou dangereux à prix d’or.

Bien entendu, tout ceci est faux, et votre ordinateur ne risque rien. Il suffit de réduire et fermer la fenêtre.

D’ailleurs, MiCode a fait une excellente série de vidéo dans laquelle il infiltre un des réseaux d’arnaqueurs qui utilise ce procédé. Je vous invite à la regarder (après avoir lu cet article naturellement!) :

MiCode – Arnaque au support informatique

La Nigériane

La Nigérienne aussi appelée fraude 419 est un type d’arnaque qui prend souvent la forme d’un email, mais le contact peut également être plus direct, par message Facebook notamment.

On vous contacte en vous promettant une forte somme dans le futur, mais il faut dans un premier temps payer des frais de dossier. Cela peut prendre la forme d’un héritage, d’un gain de loterie ou d’un prêt.

Un exemple très récent est le hack de certains comptes twitter (Bill Gates, Elon Musk), les comptes ont publié un message invitant à envoyer une somme en bitcoin pour en recevoir le double… Et oui,malheureusement, beaucoup de personnes ont cru à cela !

Arnaque de vendeurs Le Bon Coin

Il s’agit d’un type particulier d’arnaque très courant sur les plateformes d’annonces en lignes. L’arnaqueur vendra, un produit assez cher (voiture, smartphone, console de jeux), mais un peu en dessous du prix du marché.

Il prétextera vouloir une avance, ou avoir des frais d’expéditions importants à régler pour vous demander un payement en avance à partir de Western Union, Paysafecard ou d’autres moyens de payement sans contrôle. Une fois l’avance effectuée, la personne va disparaître dans la nature.

Une variante de cette arnaque en ligne consiste, pour un faux vendeur, à prétendre qu’il vend un produit neuf. Il vous explique qu’il souhaite se protéger en cas de retour si vous ouvrez le produit et il demande une partie de la somme avant expédition pour « se protéger ».

Arnaque d’acheteurs Le Bon Coin

Passons de l’autre côté de la barrière. Si vous vendez un bien, vous n’êtes pas à l’abri de vous faire arnaquer !

Par exemple, le faux acheteur peut prétendre vouloir vous acheter votre bien par PayPal et vous envoyer un faux email de payement.

Un autre technique consiste à vous payer par chèque et en vous demandant d’envoyer le produit dès la réception. Une fois le chèque en main, vous ne pouvez pas savoir s’il s’agit d’un chèque en bois. Vous enverrez alors le produit, mais ne recevrez jamais l’argent.

Une anecdote personnelle qui montre bien le problème du chèque : Une connaissance m’a fait un payement par chèque. Dans un premier temps, le montant a été crédité sur mon compte, puis quelques jours plus tard, la somme m’a été déduite, car le chèque était invalide.

Arnaques e-commerces

On commence à entrer dans la cour des grands, ce sont des arnaques qui peuvent être perfectionnées qui demandent plus de travail pour les escrocs. Elles peuvent aussi rapporter gros !

Il s’agit de site e-commerçant vendant des produits à prix agressifs. Les consommateurs étant de plus en plus méfiants, ces sites n’hésitent pas à pratiquer des prix à peine inférieurs aux prix réels des produits. Il existe deux possibilités : soit vous ne recevrez pas votre produit, soit vous recevrez un produit contrefait.

Ces arnaqueurs s’attaquent souvent à des marques connues de vêtement, de montre, de high tech, etc. Peu de domaines sont à l’abri, par exemple, les masques chirurgicaux dont la demande était forte en 2020, ont été la cible de nombreux sites frauduleux.

Ces sites peuvent être assez durs à détecter. Dans la seconde partie de l’article, je vais vous proposer différentes techniques qui permettent de vérifier la fiabilité d’un site. Mais dans le doute, abstenez-vous !

Arnaque financière

C’est ma petite préférée, et pour cause c’est ce type d’arnaque qui m’a fait perdre plus de 1 000 €. Ici, c’est votre appât du gain qui peut vous perdre.

C’est une arnaque très courante sur internet. Chaque jour, je suis ciblé par des publicités pour des produits financiers au mieux proches de l’illégalité, ou qui sont, au pire, de véritables arnaques.

Une réglementation souvent en retard

L’un des problèmes majeurs est que le cadre réglementaire français et européen à beaucoup de mal à évoluer et à suivre l’évolution des investissements. Beaucoup de sociétés sérieuses naviguent dans des eaux troubles, car il n’existe simplement aucun cadre réglementaire pour leurs activités.

Par exemple, même si le financement participatif existe depuis longtemps. Il est régulé depuis peu en France, et est réglementé au niveau européen que depuis juillet 2020.

Des investissements particulièrement sujets aux arnaques

Si certaines plateformes sont tout à fait sérieuses, et propose une expérience satisfaisante, des arnaqueurs utilisentce flou pour monter de faux sites d’investissements. Ils proposent, soit des produits totalement inédits, soit des investissements avec des rendements supérieurs à ceux du secteur ciblé.

Les investissements les plus touchés sont :

  • les cryptomonnaies
  • les forex / les options
  • les robots tradings
  • le crowdfunding

Arnaque marketing multiniveau

Bien que je n’aime pas le principe de ce business, il existe des acteurs tout à fait sérieux et réputés, qui vous permette de vous rémunérer grâce aux ventes de produits, les réunions tupperware en sont un bon exemple. Il est possible d’avoir un complément de revenus en parrainant de nouveau vendeurs (vous gagnez X % de la vente de vos filleuls).

Cependant, il existe un second type de marketing multiniveau, dont la pratique est interdite en France. Celui-ci consiste à créer un système pyramidal (voir système de Ponzi), ou la manière principale ou la seule façon de gagner de l’argent est de parrainer un nouvel adhérent.

Les gains des anciens adhérents sont assurés par les nouveaux adhérents qui doivent à leur tour trouver des filleuls pour rentabiliser leurs inscriptions. C’est donc une course à celui qui parrainera le plus, et le prix d’entrée est généralement assez élevé.

Les personnes qui ne parviennent pas à parrainer des filleuls perdront de l’argent à hauteur du prix de l’adhésion. Cela peut se chiffrer à plus de 1 000 €.

D’ailleurs, ce type de système peut se cacher sous différentes formes dont des investissements ou des formations sur des robots trading classiques ou de cryptomonnaies.

Arnaques sentimentales

Ce type d’arnaque est, à mes yeux, la plus vicieuse. Elle attaque les gens particulièrement seuls et/ou vulnérables. Contrairement à ce que l’on peut croire, ce type d’arnaque concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Une personne qui se présentera via un profil avec un physique avantageux engagera la conversation et discutera avec la victime pendant plusieurs jours, semaines voir mois. Quand la victime est sous le charme, les possibilités sont multiples pour l’arnaqueur.

Des formes multiples

Une des pratiques courantes est de demander des cadeaux, dans un premier temps de petits cadeaux, puis ils grossissent avec le temps pour extorquer le maximum d’argent possible.

L’arnaqueur peut également prétendre avoir des difficultés financières et demander des sommes d’argent de plus en plus conséquentes.

Quand la victime est très accrochée au personnage monté par l’arnaqueur, l’arnaqueur peut aller plus loin dans la manipulation pour obtenir des sommes d’argent très importantes. La personne peut prétendre être malade, ou bien être en danger immédiat, et prétendra que la victime est la seule personne qui peut l’aider. Et que pour cela, il faut verser une somme d’argent importante.

Une troisième possibilité est de demander à la victime des photos suggestives ou même de se montrer, devant la caméra, dans le plus simple des appareils. Le but étant d’enregistrer un film ou prendre des photos pour faire chanter la personne plus tard.

Ces arnaques, bien que beaucoup plus dures à mettre en place pour les arnaqueurs, semblent particulièrement juteuses. Les préjudices peuvent être de plusieurs dizaines de milliers d’euros !

Astuces :Éviter une arnaque est facile (souvent)

Concrètement, les arnaqueurs jouent sur le manque de connaissances de leurs victimes ou sur certaines de leurs faiblesses. En ayant lu cette première partie, vous avez déjà accompli un grand pas, vous connaissez les principales arnaques sur internet et vous pourrez les repérer.

Pour éviter ces mésaventures à vos proches, partagez cet article au maximum pour qu’ils en sachent plus et se protègent de ces arnaques sur internet.

Internet n’est pas un monde de bisounours

Le web est une véritable jungle où les arnaqueurs sont nombreux ! C’est bien plus facile que dans la vraie vie pour eux, il n’y a pas de limite géographique, il y a de nombreux débutants prêts à croire beaucoup de choses.

Si vous êtes ici, c’est que vous souhaitez développer vos connaissances pour être plus serein, et bien … BRAVO ! C’est exactement la démarque à entreprendre. Continuez à être curieux.

Lorsque vous rencontrez une situation inhabituelle, prenez un peu de recul et réfléchissez si cela vous semble bizarre. Si c’est le cas, il y a de forte de chance que cela le soit réellement.

Astuce N°1 : Soit curieux et ait un esprit critique.

Je vous invite à découvrir DEFAKATOR, cette chaîne YouTube est une mine d’or pour ceux qui souhaitent développer leur esprit critique. Voici une vidéo qui aborde le piratage :

On essaye de vous faire peur !

Attention votre PC dysfonctionne ou un virus a infecté votre ordinateur, appelez-nous vite !!! C’est une démarche classique, le but est de vous faire peur.

Dans de tels cas, il ne faut surtout pas paniquer. Si une fenêtre apparaît en plein écran, le plus souvent cliquer sur la touche « F11 » puis la fermer. Au pire, redémarrez votre ordinateur.

Si malgré tout, le message reste, il s’agit d’un arnaqueur plus malin que les autres. Dans ce cas, demandez de l’aide à quelqu’un de compétent (un proche ou un professionnel).

Si ce genre de message apparaît régulièrement, soit vous consultez un site qui diffuse ce type de « publicité », soit vous êtes victime d’un «adware ».

Astuce N°2 : Ton ordinateur ne va pas exploser, réfléchi avant de sortir la carte bancaire.

Dans le cas où vous seriez véritable infecté par un véritable virus, il est déjà trop tard quand vous vous en rendez compte. Il faut demander de l’aide !

Demandez de l’aide

Si vous pensez reconnaître un des schémas exposés un peu plus haut, ne faites rien dans l’immédiat et demandez de l’aide. Envoyer un message à une connaissance ou un membre de votre famille qui pourrait vous donner son avis. Si le problème est grave, consultez un professionnel.

Une autre solution consiste à faire une recherche internet. Bien souvent, vous ne serez pas le premier qui vit la situation et vous trouverez une solution.

Astuce N°3 : En cas de doute, demande l’avis d’une personne extérieur.

Une offre trop alléchante ? Méfiez-vous !

La voiture, la console ou plus généralement un objet de valeur à -20 % ou -30 % par rapport au prix normal sur un site de petite annonce, c’est souvent trop beau pour être vrai ! Si l’on vous demande une somme d’argent avant la vente, fuyez (j’y reviendrai).

De même, si l’on vous promet un investissement avec des retours très important, c’est probablement faux. Je suis désolé, mais vous ne gagnerez jamais 1 % par jour ou même 10 % par mois sur une somme investie. À titre d’information, les meilleurs investisseurs obtiennent environ 20 % de rendement par an à long terme.

Astuce N°4 : Si c’est trop beau pour être vrai, ce n’est probablement pas vrai.

Choisissez vos moyens de payement avec soin

Lors de vos achats en ligne, si vous achetez via un site de petite annonce (par exemple : Le Bon Coin), je vous conseille de passer par un système de payement de confiance.

Les moyens de payements de confiance sont par exemple :

  • l’espèce (en main propre)
  • PayPal
  • Payement sécurisé du site (Le Bon Coin, Rakuten …)

Pourquoi PayPal ? Car PayPal permet de faire une réclamation en cas de soucis.

Cependant, attention avec PayPal, les escrocs sont inventifs et vous demande votre adresse mail pour faire le payement (ce qui est normal), mais au lieu de vous faire réellement un payement, ils peuvent vous envoyer un faux email qui ressemblera à une confirmation de payement de Paypal ! Allez toujours vérifier que le virement a été effectué directement sur votre compte PayPal.

Astuce N°5 : Utilise un moyen de payement fiable.

Faites attention à vos données

Sachez-le, vos données personnelles sont précieuses, et elles sont de l’or pour les arnaqueurs et hackers.

À partir de vos données, ils peuvent potentiellement pirater certains de vos comptes en ligne (banque, Amazon, etc.) ou usurper votre identité. Voici un exemple concret avec ce témoignage récemment, les escrocs ont pris pour plus de 20 000 € de crédit au nom de la victime qui aurait pu se retrouver interdite bancaire !

En bref, ne donnez pas vos informations à n’importe qui. Les sites qui doivent récolter des informations réellement sensibles ne sont pas très nombreux. Cela peut être votre banque, vos assurances, les impôts et des sites d’investissements sérieux. Le prochain point est étroitement lié à celui-ci, lisez-le attentivement !

Astuce N°6 : Tes données personnelles doivent rester personnelles.

Méfiez-vous des emails

Les emails sont partout, chaque année plus de 100 milliards d’emails sont envoyés en France. Pour des sujets parfois très importants comme votre banque ou les impôts, mais aussi pour de simples publicités.

Cependant, il y a un gros problème avec les emails, ils sont EXTRÊMEMENT faciles à falsifier ! Bien souvent, cet email falsifié vous redirigera vers un faux site qui vous demandera des identifiants de connexion, un payement, ou des informations personnelles.

Détecter la plupart de ces emails frauduleux est simple :

  • Vérifiez l’adresse email de l’expéditeur, à XXXX@boursorama.com pour Boursorama par exemple. Le nom doit correspondre.
  • Les fautes d’orthographe, souvent un email avec des fautes grossières est signe d’une arnaque quand il semble provenir d’une entreprise

Voici un exemple reçu très récemment :

Email frauduleux
Email frauduleux

L’email reprend la bonne adresse de la société, le titre de l’email est cohérent, le contenu semble normal si on le survole.

Mais plusieurs choses me mettent directement la puce à l’oreille :

  • La forme de l’email n’est pas professionnelle
    • saut de ligne au milieu d’une phrase
    • phrases mal écrites
  • le montant du payement
  • l’adresse email ovhfrance@247doug.com au lieu de XXXX@ovh.com

L’objectif de cet email est de récupérer vos coordonnées bancaires, sous prétexte d’un payement de 1 €. Je pense que beaucoup de personnes peuvent se faire avoir et donner leur numéro de carte. Pour 1€, les gens ne font pas spécialement méfiants. De plus, le site web est particulièrement crédible.

Pour éviter à 100 % les arnaques de ce type, il y a une règle très simple :

Astuce N°7 : N’ouvre jamais le lien d’un email, accède au site depuis ton navigateur.

Le Dropshiping

Le dropshipping est une forme de commerce dans lequel le site de vente n’est qu’un intermédiaire qui déclenchera une commande auprès d’un site (souvent chinois) qui vous livrera à votre adresse.

Le dropshipping n’est pas une arnaque. Certains sites sont très professionnels et cela ne pose aucun problème. Mais fréquemment, les techniques marketing sont très agressives et trompeuses :

  • le produit est souvent dit « révolutionnaire »
  • il dispose de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’avis avec une moyenne de 4,7 à 4,9 sur 5. Ces avis sont généralement faux ou achetés.
  • le produit est en promotion de 50 % ou plus
  • la promotion dure pour quelques heures ou jours

L’affaire semble belle, mais le plus souvent, la qualité du produit n’est pas au niveau. Et vous recevrez les produits entre quelques semaines et 3 mois plus tard.

Si vous voyez une offre ressemblant à cela, réfléchissez à deux fois.

Petit bonus pour vous : trouver ce produit moins cher

Si vous voulez tout de même le produit, il est souvent possible de l’acheter directement sur le site d’origine (beaucoup moins cher) avec la technique suivante :

  1. Ouvrez Google Chrome et allez sur la boutique de dropshipping
  2. Ouvrez l’image puis :
  • Sur mobile, faites « utiliser Google Lens » (disponible via appui prolongé)
  • Sur mobile, si vous ne disposez pas de Google Lens : choisissez « rechercher une image sur Google Image » (disponible via appui prolongé)
  • Sur PC, faites clic droit, « rechercher une image sur Google Image »

Dans les résultats, vous aurez une chance de trouver le site à l’origine de l’annonce. S’il y a plusieurs images, essayez-les toutes.

Astuce N°8 : Pour éviter les déceptions, évite le dropshipping !

Détecter une arnaque aux sentiments

Cette arnaque peut être vraiment difficile à détecter, et une fois prise dans les filets, il est difficile de s’en sortir et de demander de l’aide.

Je ne suis pas un spécialiste de la question, je vais donc vous conseiller 2 articles :

De manière générale, ne faites jamais confiance à une personne que vous n’avez jamais vue. Des photos ne sont pas une preuve, les arnaqueurs récupèrent des photos sur internet. N’achetez rien de valeur, ne donnez pas d’argent, n’envoyez pas de photos coquines, n’acceptez pas de transfert d’argent (possible blanchiment), etc. sans avoir de preuves concrètes de l’existence de la personne.

Il est possible que vous connaissiez un proche dans cette situation, dans ce cas discutez avec lui sans jugement. Il sera très difficile pour votre proche de reconnaître le problème, car il ou elle est probablement amoureux.

Astuce N°9 : Ne crois que ce que tu vois. Mais pas les photos.

Rechercher des avis / des informations sur internet

Internet est une source d’information inépuisable, si vous avez le moindre doute, vous pouvez faire une recherche sur internet. Je vous encourage à faire ces recherches si l’on vous contacte pour un produit, un investissement, ou toute chose qui peuvent vous paraître suspects.

Si vous ne trouvez aucune information, ce n’est pas bon signe, les sites importants et fiables sont connus et vous n’aurez pas de souci à trouver des avis. Si vous avez des avis négatifs, passez votre chemin.

Vous pouvez par exemple utiliser des sites comme TrustPilot ou aller sur google pour saisir « avis + nom du site » pour trouver de nombreux avis. Mais il faut aussi s’attarder sur les informations légales du site. Nous creusons ce sujet dans l’astuce 12.

Dans l’astuce suivante, nous verrons qu’il faut se méfier des avis également.

Astuce N°10 : Soit curieux, faites des recherches.

Je vous propose une autre vidéo géniale de DEFAKATOR sur les recherches internet :

Les avis peuvent aussi vous tromper.

Les faux avis ont pour objectif de déclencher un achat. Ils sont très courant sur les sites de dropshipping, mais aussi sur Amazon.

Il est courant de voir des sociétés peu scrupuleuses acheter des avis positifs. Il est souvent assez simple de les détecter, ces derniers sont très positifs et ils sont généralement postés dans un intervalle de temps restreint (quelques jours à 2 mois).

Par exemple, sur Amazon la recherche pour une protection d’écran de smartphone est un enfer, les marques sont souvent inconnues et les faux avis sont nombreux .

En voici un exemple, plus de 600 avis dont des avis excellents, détaillés avec photos:

Avis protection écran
Avis protection écran

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous laisse regarder cet article pour mieux comprendre comment repérer ces avis ou cet autre article de BFM, qui nous informe sur la manière de procéder des marques.

J’ai réussi en quelques minutes à obtenir la possibilité d’avoir un produit gratuitement. Voici la réponse que l’on m’a donné :

Achat d'avis Amazon
Achat d’avis Amazon

Pour un produit un peu plus cher (45€), on m’a demandé un commentaire de 6 lignes avec 4 photos. Vous savez de quels avis vous méfier maintenant…

Il existe d’autres types de faux avis, certaines personnes publient sur des sites ou blogs un test concernant un produit, avec une très bonne critique, dans le but d’inciter les personnes à s’inscrire sur un site ou à acheter le produit. Ces personnes perçoivent en retour une commission à la vente. C’est une pratique courante, mais certaines personne

Astuce N°11 : Des avis, tu te méfieras.

N’achetez pas n’importe où.

Vous pouvez parfois trouver des prix intéressants sur des sites e-commerces peu connus. Cependant, ces sites peuvent se révéler être des arnaques. S’ils n’existent pas d’avis sur internet, il est nécessaire de pousser la vérification plus loin.

Ici, vous rentrez dans des vérifications plus poussées qui vous demanderont un peu de temps. Si c’est un objet de faible valeur, ne perdez pas votre temps et achetez ce dernier sur un site reconnu.

La checklist :

  • Vérifiez la présence des conditions générales de ventes et des mentions légales :
  • Le site doit être en https:// et le navigateur ne dois pas indiquer d’alerte de sécurité
  • Les sites marchands ne laissent pas de fautes grossières : vérifiez l’orthographe, les mauvaises traductions, la mise en page
  • Vérifiez que les prix ne sont pas anormalement bas et les promotions anormalement élevés
    • Par exemple, si le site est particulièrement peu cher sur des produits recherchés (exemple : masques pendant la pandémie de COVID-19)
  • Les moyens de payement disponible doivent être fiable :
    • si un site ne propose que le virement bancaire ou des moyens de payement peu connu, c’est mauvais signe
    • privilégiez les sites qui proposent au moins le payement par carte
  • Vérifiez la présence régulière de l’entreprise sur les réseaux sociaux
  • Vérifiez via des sources externes :
    • Contrefacon.fr est un autre outil intéressant qui vous aide à détecter les faux sites.
    • Trustpilot qui est un site d’avis assez reconnu. Méfiez-vous toujours des avis positifs (voir astuce n°11), mais si un site a des avis mauvais ou moyens fuyez !
    • WHOIS est un outil qui donne des informations à partir de l’adresse du site. À qui appartient-elle? Depuis combien de temps est-elle créée ? Je vous déconseille fortement d’acheter sur un site dont la date de création est récente (quelques mois d’ancienneté est un minimum).

Si après cette checklist vous avez un doute, abstenez-vous et achetez sur un site de confiance. Avec l’expérience, vous sentirez les arnaques venir de loin, mais dans un premier temps, soyez rigoureux et appliquez la check-list.

Astuce N°12 : Vérifie la fiabilité des sites que tu ne connais pas.

Attention à vos investissements

Si vous investissez dans un marché régulé, il suffit de vérifier que la plateforme dispose bien de sa licence. Par exemple, le crowdfunding est régulé en France, toutes les plateformes françaises qui ont une activité légale doivent détenir les autorisations.

Par contre en Europe, le crowdfunding vient tout juste d’avoir son cadre légal, et les plateformes auront plusieurs années pour se mettre en conformité. Durant cette période, il sera bon de vérifier une liste d’éléments pour réduire les risques d’être victime d’une arnaque.

Une nouvelle fois, il s’agit d’une vérification plus poussée qui vous demandera un peu de temps. Investir sur internet revient à envoyer de l’argent à des inconnus qui vont le faire fructifier, vous devez avoir confiance en eux.

La checklist :

  • Les propriétaires de l’entreprise doivent être expérimentés dans le domaine de l’investissement.
    • beaucoup de pays disposent d’un site listant les sociétés du pays avec le nom des dirigeants voir societe.com
    • vérifiez l’historique de la société, les changements de dirigeants
    • cherchez le profil LinkedIn des dirigeants
    • cherchez le nom des dirigeants sur google pour voir s’il y a des choses suspectes
  • Les promesses de rendement doivent être crédibles
    • pour information : les meilleurs investisseurs gagnent à long terme de 15 % à 20 % par an.
  • Vérifiez que le site n’est pas sur la liste noire de la banque de France, attention elle n’est pas forcement à jour
  • L’entreprise doit jouer la transparence, si la société n’est pas régulée vous n’avez aucune raison de la croire sur parole
    • Vous devez savoir exactement dans quoi votre argent part
    • Vous devez avoir un moyen de contacter les personnes à qui va l’argent
  • Vous devez comprendre le business de la société et comment elle gagne de l’argent
    • n’investissez que dans ce que vous comprenez
  • L’adresse des bureaux est disponible et crédible, le support doit répondre au téléphone et par email
  • Le prix d’entrée ne doit pas être trop élevé
    • Il faut noter que 1 000 € est normal en crowdfunding immobilier
  • Toutes les arnaques semblent normales jusqu’à ce que les escrocs décident de partir avec la caisse, je vous fiez pas à de premiers résultats positifs.
  • Les coordonnées bancaires de la plateforme d’investissement ne doivent pas changer régulièrement
    • cela peut être signe qu’il y a des mouvements suspects et que les banques préfèrent bloqué le compte de l’entreprise
  • Le compte en banque doit être situé dans le même pays que l’entreprise
  • Le business doit exister depuis plus de 3 ans
  • La plateforme doit vérifier votre identité, et vous poser des questions à propos de votre patrimoine pour respecter les règles européennes contre le blanchiment d’argent (AML)
  • La société offre des bonus très avantageux de parrainage, ce n’est pas forcément bon signe

Si le doute persiste après vos vérifications, n’investissez pas. Cela ne vaut pas le coup de perdre 100 % de votre investissement pour 1 ou 2 % de rendement supplémentaire.

Commencez avec des plateformes réputées sérieuses, augmentez vos compétences et ensuite vous pourrez réfléchir à utiliser d’autres plateformes d’investissements.

Je vous rappelle également que les investissements les plus touchés par les arnaques sont :

  • les cryptomonnaies
  • les forex / les options
  • les robots tradings

Pour ce dernier point, je me suis largement inspiré de deux articles anglophones, vous pouvez retrouver les articles sur le site P2PMarketData et sur le blog de Kristaps Mors.

Conclusion

Je vous ai présenté les arnaques sur internet les plus courantes et 13 astuces pour vous en protéger. Voici le résumé de cet article en quelques points :

  • Vous ne feriez pas confiance à un inconnu dans la vraie vie, ne le faites pas sur internet
  • Si l’on vous demande des informations ou de payer, réfléchissez plusieurs fois avant d’agir
  • Attention aux informations que vous trouvez sur internet
  • Attention aux informations sur vous que vous donnez sur internet
  • Si vous avez un problème ou un doute, une simple recherche sur Google peut vous donner la solution.
  • Si vous doutez, abstenez-vous !

À votre tour, racontez-moi en commentaire votre expérience : Avez vous déjà été victime d’une arnaque ? Quel a été la « meilleur » tentative d’arnaque à laquelle vous avez fait face ?

Partagez cet article à vos proches et à vos amis pour leur éviter de faire partie des victimes, ce serait pour moi la meilleure des récompenses.

Si vous avez des questions ou des remarques, je me ferai un plaisir de vous répondre en commentaire. Vous pouvez également me faire un retour rapide grâce au système de notation !

Inscrivez-vous à la newsletter pour accéder au groupe de discussion privé et suivez le blog sur Facebook et Twitter pour être tenu au courant des prochaines publications.