Comment investir 10 000 euros ? À partir de cette somme, les choses deviennent intéressantes, cela vous ouvre plus de possibilités. Comme pour l’article investir 1000 euros, je vais parcourir les différentes classes d’actifs dans lesquelles vous pouvez investir :

Quelles sont vos nouvelles possibilités ? Comment investir pour avoir le retour sur investissement le plus important ?

Avant de commencer, je rappelle que, dans cet article, je parle bien d’investissement à long terme. Vous devez être disposé à investir 10 000 euros au minimum pendant 5 ans. Les investissements proposés ne sont que des exemples, vous devez adapter cela en fonction de votre objectif et de votre situation.

Investir 10 000 euros efficacement

Cette somme vous laisse un peu plus de liberté. Investir 10 000 euros vous permettra de faire appel à l’effet de levier, qui vous permettra de multiplier l’effet de vos 10 000 euros. On en reparle plus loin !

Rappels sur l’épargne de précaution

Avant d’investir, je vous conseille très vivement d’avoir suffisamment d’épargne de précaution. Idéalement, cette épargne de précaution doit représenter 4 à 6 mois de vos dépenses.

Si votre épargne de précaution fait partie des 10 000 euros que vous souhaitez investir, je vous conseille de conserver l’épargne suffisante pour couvrir 4 mois de dépenses. Vous serez heureux de les trouver en cas de problème.

Les actions

Vous devez l’avoir en tête forcément, et vous avez raison, les actions sont un investissement incontournable. Ces dernières permettent d’obtenir des rendements confortables de 6 à 8 % par an en moyenne.

Les actions sont par contre très volatiles. Vous pouvez faire une année à -20 % suivis d’une année à +30 %. Si vous êtes sujet au stresse lorsque vos investissements souffrent, les actions ne sont peut-être pas pour vous.

Si vous êtes débutant, le plus simple est d’investir dans des ETFs. Les ETFs sont des fonds qui copient la composition d’indices (comme le CAC40 , par exemple). Ainsi vous investissez sur de nombreuses sociétés, et diminuez les risques pris.

Dernier conseil, si cela n’est pas encore fait : ouvrez un PEA. Il s’agit d’un compte dédié aux actions réglementées en France. Ce dernier dispose d’avantages fiscaux intéressants. Je vous invite à retrouver mon article dédié au PEA pour en savoir plus. Cet article vous propose aussi 2 stratégies d’investissements concrètes avec une liste d’ETFs à acheter.

L’assurance vie

L’assurance vie est une solution très utilisée par les Français pour épargner. L’assurance vie permet d’investir sur énormément d’actifs : les actions, les obligations, l’immobilier, les matières premières, etc.

L’assurance vie peut aussi être un excellent vecteur d’investissement si l’on décide d’avoir un profil d’investissement agressif.

Le gros avantage de l’assurance vie est sa simplicité. Une fois mise en place, vous n’avez strictement plus rien à faire ! En contrepartie, vous avez des frais de gestions plus élevés que sur d’autres investissements.

L’autre avantage important est la fiscalité de l’assurance vie, qui est avantageuse après 8 ans. Si vous souhaitez en savoir un peu plus avant d’investir, je vous invite à consulter l’article dédié.

Voici 2 propositions d’investissements qui proposent un mélange d’actions et d’obligations :

  • Les profils d’investissements P6 à P8 de Yomoni
  • Choisir un pourcentage d’action entre 50 et 70 % sur Nalo

Ces profils ont l’avantage de conserver une part importante d’obligations, cela permet de diversifier vos investissements.

Immobilier

Pour investir 10 000 euros, l’immobilier devient une option très intéressante. Trois choix s’offrent à vous :

Parking

Avec vos 10 000 euros, vous pouvez investir dans un parking comptant. Bien entendu, cela ne sera pas une place de parking en plein centre de Paris. Mais vous pourriez dénicher des places de parkings entre 5 000 et 10 000€ dans des petites villes ou en périphérie de ville.

La règle principale c’est l’EMPLACEMENT. Vérifiez qu’il y a un besoin de stationnement autour. En fonction de la demande, vous pourriez tirer entre 40 et 80€ par mois de votre place de parking.

L’avantage du parking, par rapport à l’investissement immobilier locatif, est sa simplicité. Les contrats de location sont plus simples et vous pouvez plus les personnaliser. Et surtout, pas d’impayé, au premier loyer manquant vous pouvez mettre fin au bail et relouer la place !

Investissement locatif

Bien entendu, investir 10 000 euros comptant n’est pas suffisant pour acheter un bien immobilier. C’est donc ici que l’on reparle de l’effet de levier !

Investir 10 000 euros : investir dans un studio
Investir 10 000 euros : investir dans un studio

En effet avec 10 000 euros, vous avez l’apport nécessaire pour réaliser un emprunt immobilier pour un bien. Cet emprunt immobilier crée un effet de levier.

Prenons un exemple chiffré :

  • Vous trouvez un bien à 50 000 euros tout frais (et travaux) inclus.
  • Vous trouvez une banque qui vous finance le prêt en mettant 5 000 euros d’apport
  • Vous louez ce bien 500 euros par mois
  • Par rapport au prix d’achat du bien, vous faites une rentabilité annuelle de 12 % (500*12/50 000)
  • Mais, par rapport à votre apport, vous faites une rentabilité de 10 %… PAR MOIS (500/5000)

Voilà la force principale de l’effet de levier. C’est pourquoi les personnes qui s’endettent pour des actifs comme l’immobilier augmentent leur capital extrêmement vite.

Un petit point d’attention : Les chiffres précédents sont très optimistes, vous avez bien entendu des frais, l’objectif de cet exemple est de vous prouver la puissance de l’effet de levier.

Pour conclure ce paragraphe, je vous invite à ne pas mettre vos 10 000 euros en apport. Vous devez renforcer votre épargne de sécurité, l’investissement locatif vient avec de nouveaux risques pour vous : impayé, travaux imprévus…

Un projet avec 6 000 euros d’apport maximum semble correct, vous pourrez ainsi augmenter de 4 000 euros votre épargne de précaution.

SCPI

C’est la fausse bonne idée. La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un investissement totalement passif, mais avec un si petit capital c’est vraiment une erreur. Un SCPI c’est :

  • Des frais de 10 à 15 % à la sortie (outch !)
  • Des frais de gestion
  • Un investissement peu liquide, il faut un acheteur en face d’un vendeur, dans une période difficile, vous pourriez attendre des mois entre l’ordre de vente et la vente réelle.

Une SCPI n’est intéressante qu’après plus de 10 ans d’investissement. Et encore, votre rendement sera souvent très limité entre 4 % à 6 % brut (pour les meilleures) par an soit entre 2 % et 5 % net d’impôt en fonction de votre imposition.

Pour profiter de l’effet de levier, des banques proposent des crédits immobiliers pour investir dans des SCPIs, mais le plus souvent, les SCPIs proposées sont celles de la banque qui vous fournira le crédit. Et cette limite de choix va le plus souvent vous contraindre à investir dans des mauvaises SCPIs.

Pensez-y : investissez sur vous-même

C’est le meilleur conseil que n’importe qui puisse vous donner : FORMEZ-VOUS !

Comme vous souhaitez investir 10 000 euros, se former permet d’éviter des erreurs qui vous coûteront plusieurs milliers d’euros aujourd’hui et sur le long terme probablement beaucoup plus !

J’ai écrit un article dans lequel je conseille 17 des meilleurs livres que j’ai pu lire sur l’investissement et l’entrepreneuriat. Pour 100 à 200 €, vous pouvez obtenir assez de compétence pour éviter la plupart des erreurs des jeunes investisseurs.

Je vous en liste 3, mais allez jeter un œil à cette liste :

Crowdfunding

À partir de 10 000 euros, le crowdfunding commence à être une option pertinente à hauteur de 10 % de vos investissements soit 1 000 euros. Je vous conseille d’utiliser des plateformes dont le ticket d’entrée est inférieur à 50 euros pour pouvoir diversifier. Vous devez être prudent quant au choix des plateformes, concentrez-vous sur les Françaises ou les Européennes les plus fiables.

Plateforme avec 10 % et plus de rendement :

Autre plateforme de crowdfunding :

Cryptomonnaie

De mon point de vue, investir 10 000 euros n’est pas suffisant pour s’intéresser aux cryptomonnaies. Mais si vous avez envie de vous amuser, vous avez la possibilité de mettre 250 € dans les cryptomonnaies, mais limiter votre investissement à 3 % de votre portefeuille. Pour acheter les cryptomonnaies les plus communes, vous pouvez par exemple utiliser Coinbase (recevez l’équivalent de 10 $ pour 100 $ investi).

Les investissements plaisirs : vins, montres, art …

Avec 10 000 euros, certains investissements plaisir peuvent être intéressants. Par exemple, on peut imaginer que vous pourriez vous accorder 500 € à investir dans des bouteilles de vin.

Ce genre d’investissement nécessite une connaissance importante du domaine dans lequel vous investissez. Si vous n’êtes pas un réel connaisseur, passez votre chemin !

3 Propositions concrètes d’investissements

Pour investir 10 000 euros, il y a plusieurs pistes possibles. Aucune n’est préférable à une autre, chacune répond à des objectifs différents.

Option 1 : Des investissements diversifiés

La première option consiste à mettre en place des investissements diversifiés dans plusieurs types d’investissements :

  • 44 % d’actions
  • 44 % dans une assurance vie
  • 10 % de crowdfunding
  • 2 % pour se former

Les étapes :

  • Ouvrir un PEA et déposer 4 400 € sur votre PEA et investir selon une des stratégies décrites
  • Ouvrir une assurance vie avec 4 400 €, par exemple les profils P6 à P8 de Yomoni ou 50 % à 70 % d’actions sur Nalo
    • L’objectif est de conserver une part d’obligation
  • Ouvrir un compte EstateGuru et y déposer 500 € à investir sur 10 projets (50 € par projet)
  • Ouvrir un compte sur Bien prêter et y déposer 500 € à investir sur 25 projets (20 € par projet)
  • Garder 200 € pour vous former grâce aux meilleurs ouvrages

Option 2 : Effet de levier

La seconde option est parfaite si vous souhaitez augmenter votre capital rapidement grâce à l’effet de levier. Pour cela, tournez-vous vers l’immobilier locatif avec emprunt immobilier.

Les étapes :

  • Trouver et acheter un bien immobilier autour de 50 000 à 60 000 euros avec 6 000 euros d’apport maximum
  • Conserver 4 000 euros d’épargne de sécurités supplémentaires
  • Si vous n’en disposez pas, ouvrir un PEA et une assurance vie pour profiter au plus vite de la fiscalité avantageuse.

Option 3 : Pourquoi pas un parking

La troisième option consiste à s’initier à l’immobilier avec un parking grâce à sa simplicité de gestion. Il vous restera probablement un peu pour investir le reste en bourse ou sur une assurance vie et vous fera une première expérience avec le processus d’achat immobilier.

Les étapes :

  • Acheter sans crédit un parking à 7 000 euros
  • Si vous n’en disposez pas, ouvrir un PEA et une assurance vie pour profiter au plus vite de la fiscalité avantageuse
  • Placer 1 500 euros sur votre PEA et 1 500 euros sur votre assurance vie

Pour conclure

Investir 10 000 euros vous offre plus pas mal de possibilités, mais retenez ces 4 points importants :

  • Assurez-vous d’avoir une épargne de sécurité suffisante pour être à l’abri des besoins immédiats. Conservez 4 à 6 mois de dépenses.
  • Vous pouvez bénéficier de l’effet de levier grâce à l’investissement immobilier à crédit
  • Dans tous les cas, ouvrez un PEA et une assurance vie au plus vite. Vous bénéficierez d’avantages fiscaux après 5 et 8 ans.
  • Vous pouvez commencer à diversifier avec le crowdfunding et les cryptomonnaies

Et vous, quels sont vos types d’investissements préférés ? Si vous n’avez pas encore investi, qu’est-ce qui vous rebute ?

N’oubliez pas de partager cet articleà vos proches et à vos amis intéressés par l’investissement, vous leur éviterez des erreurs coûteuses !

Inscrivez-vous à la newsletter pour accéder au groupe de discussion privé et suivez le blog sur Facebook et Twitter pour être tenu au courant des prochaines publications.

Si vous avez des questions ou des remarques, je me ferai un plaisir de vous répondre en commentaire. Vous pouvez également me faire un retour rapide grâce au système de notation !