3
(2)

Avec l’arnaque Grupeer, je m’attaque à un sujet épineux, je vais vous expliquer quelle est cette arnaque, qui m’a fait perdre 1017 €. L’arnaque Grupeer est l’un des derniers scandales qui a frappé le monde du crowdlending européen début 2020.

Cet article est également à destination des personnes qui ont investi dans Grupeer et qui souhaitent porter plainte en France, pour cela, je mettrai à disposition un document type à envoyer à votre procureur de la République. Je vais également en profiter pour faire le point sur l’action entreprise par un groupe d’investisseurs européen.

Cet article sera à mis à jour pour suivre l’évolution de cette affaire.

L’arnaque Grupeer

Qu’est-ce que Grupeer ?

Grupeer est une plateforme de crowdlending. Cette plateforme, à destination des particuliers, leur permet d’investir dans des projets d’entreprises et des projets immobiliers contre des intérêts (entre 10 et 14 %). Si vous souhaitez plus d’informations sur ce type d’investissement, je vous invite à consulter cet article.

La découverte de l’arnaque Grupeer

Cette plateforme, qui existe depuis plusieurs années, a fonctionné normalement jusqu’en fin mars 2020. Mais à compter de la seconde partie de mars 2020, les retraits ne sont plus honorés. Quelques jours plus tard, Peerduck, un utilisateur de Twitter connu pour avoir détecté plusieurs fraudes dans le domaine du crowdlending, a fait des révélations inquiétantes :

Bien que toutes les allégations qui suivent soient très crédibles, cela est à prendre au conditionnel.

Concrètement, on reproche à la société d’avoir créé de nombreux faux projets. Soit les projets proposés sont inventés de toutes pièces avec des sociétés-écrans. Soit Grupeer publiait des projets au nom de véritables sociétés. La plupart de ces sociétés ont été en contact avec Grupeer, mais ce contact n’a pas conduit à un contrat. Malgré tout, Grupeer créait des projets et récoltait de l’argent.

Témoignage Dziesiątka Finanse
Exemple de témoignage de Dziesiątka Finanse

Dans les mois qui ont précédé la découverte de l’arnaque Grupeer, ces faux projets se sont multipliés et Grupeer a récolté des sommes importantes.

La réaction des investisseurs

Depuis avril 2020, il parait évident que les sommes investies sont toutes, ou partiellement, perdues bien que Grupeer continue à donner des signes de vie et faire des promesses de remboursement.

Peerduck, après ses découvertes, a invité les investisseurs à montrer un groupe de discussion. De ces discussions naîtra un groupe de personnes qui souhaite organiser une réponse judiciaire à cette arnaque. L’objectif de ce groupe est de récupérer le plus d’argent possible, même s’il est probable que les investisseurs subiront une perte.

Aujourd’hui, ce groupe est organisé. Ils ont créé une association dont le but est de faire l’intermédiaire entre les investisseurs qui se joignent à l’action et l’équipe d’avocats qui a été choisie pour défendre nos intérêts. Ce groupe a également récolté des éléments de preuve, dont quelques-uns sont disponibles publiquement. Cependant, la plupart des éléments n’ont pas été divulguées et ont été transmis directement aux avocats.

GRP Armada
GRP Armada

Une fois l‘association montée et l’équipe d’avocats choisie, l’association a mis en place un processus 100 % informatisé pour que chacun puisse se joindre à l’action. Après une première vague de souscription, plus de 2 000 investisseurs se sont joints à l’action. Ils représentent plus de 16 500 000 d’euros. Début juillet 2020, les investisseurs qui participent à l’action sont invités à effectuer un dépôt de plainte en Lettonie en ligne.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette affaire, je vous incite fortement à aller vous renseigner auprès des sources suivantes :

Les derniers éléments

Bien que les preuves semblent s’accumuler et que la réputation de Grupeer soit désastreuse. La direction de la plateforme continue de se battre et à donner de nouvelles régulièrement.

Depuis fin mars, le compte en Banque de Grupeer est bloqué. Nous ne connaissons pas les montants bloqués en banque, mais cela est plutôt bon signe pour les investisseurs. Ils n’ont pas pu fuir avec tout l’argent.

D’avril à juin, nous avons eu plusieurs communications de Grupeer nous expliquant vouloir normaliser la situation même si cela est difficile à croire tellement les preuves semblent accablantes. Dans cette même période, des sociétés ont témoigné publiquement n’avoir jamais travaillé avec la plateforme malgré les projets listés sur la plateforme.

Dans une news de fin juin, actualisé début juillet, Grupeer dit avoir fait le point avec ses partenaires. Certains seraient prêts à continuer à payer, d’autres sont en difficulté et enfin certains n’auraient pas donné signe de vie. Cependant, d’après les informations dont je dispose, Grupeer n’aurait même pas consulté certains de ces partenaires, ce qui met un gros doute sur cette communication.

Porter plainte en France

Les pays de l’Est ne sont pas réputés pour leur totale transparence. Pour que ces derniers doivent rendre des comptes et collaborer avec les autorités françaises, il est nécessaire que le maximum d’investisseur français porte plainte en France.

Cette plainte en France est un des objectifs affichés du groupe Grupeer France sur Telegram. Malheureusement, le système de plainte collective en France n’est pas simple et n’est pas adapté à notre cas, chaque investisseur doit déposer plainte en son nom.

De plus, comme j’en ai fait l’expérience lors de mon dépôt de plainte, votre police de quartier ou votre gendarmerie locale ne pourra absolument rien sur ce genre de dossier. Ils se contenteront de prendre la plainte et de la faire remonter à leur supérieur jusqu’à ce qu’il soit décidé de transmettre cette plainte aux services concernés (cybercriminalité).

Pour s’éviter un déplacement et toutes ces étapes qui pendront nécessairement du temps, il est possible d’envoyer directement une lettre de dépôt de plainte au procureur de la République dont vous dépendez. Ce dernier pourra alors saisir directement l’équipe responsable de la cybercriminalité pour enquêter.

Cependant, ne vous attendez pas à un retour rapide, il est possible d’attendre plusieurs mois avant le traitement de votre demande. L’administration ….

Un exemple de plainte

Afin de faciliter les démarches de chacun, Alto Paris, Silvere (deux membres actifs français du groupe d’action contre Grupeer) et moi-même avons préparé un document type. Vous n’aurez qu’à le compléter avec vos informations personnelles, votre tribunal de référence et les montants investis. Veuillez à bien remplacer toutes les champs de texte en rouge.

Pour trouver votre tribunal de référence, je vous invite à vous rendre sur le site justice.gouv.fr.

Les documents à joindre en pièce jointe sont à minima :

  • L’état de lieux des relations entre les prêteurs et Grupper
  • La preuve d’envoi des fonds par votre banque
  • L’impression de la page d’identification (en haut à droite, clique sur votre nom, identification, faites une impression de cette page)
  • Une preuve de votre identité (photocopie de votre carte identité ou votre passeport)

Vous pouvez également joindre d’autres documents pour étayer votre plainte :

  • Le résumé de votre compte (Download sur la page d’accueil de votre compte)
  • La liste de tous les mouvements du compte (disponible via account statement sur la page d’accueil de votre compte)
  • Un des contrats complets vous liant à Grupeer
  • Toutes les autres pièces qui vous semblent utiles au dossier

Si vous avez des questions sur le document n’hésitez pas à les poser en commentaire, j’y répondrai dès que possible. De même, nous (les rédacteurs de ce document) ne sommes pas juristes, si vous voyez des erreurs ou des améliorations à y apporter, n’hésitez surtout pas à nous en faire part en commentaire, ou directement dans le groupe Telegram français.

Pour conclure

L’arnaque Grupeer aura eu le mérite de faire prendre conscience à beaucoup d’investisseurs que le crowdlending est un secteur encore jeune et qu’il faut rester prudent dans nos investissements. Ce rappel m’a couté un peu plus de 1 000 €. J’espère retrouver une partie de mon argent grâce à l’action internationale à laquelle je participe.

Merci d’avoir lu cet article! Si vous avez des questions ou des remarques, je me ferai un plaisir de vous répondre en commentaire. Je vous invite à vous inscrire à la newsletter (1 email par mois) et à suivre le blog sur Facebook et Twitter pour être tenu au courant des prochaines publications. Vous pouvez également me faire un retour rapide grâce au système de notation !

Avez-vous apprécié ce post ?

Clique sur une étoile pour voté !

Désolé que tu n'ais pas aimé le contenu

Améliorons ensemble cet article !

Dis moi ce que tu n'as pas aimé et ce que je peux améliorer ?