4.4
(8)

Ordre en Bourse – Nous avons récemment vu les différents types d’actions que l’on peut acheter sur le marché. Pour acheter des actions, il est intéressant de comprendre comment fonctionnent les différents types d’ordres proposés par les courtiers.

Bien utilisé, ces derniers peuvent vous permettre, par exemple:

  • d’optimiser votre prix d’achat
  • de vous protéger des pertes dans des cas précis

Cet article va vous permettre d’en savoir plus sur les ordres en bourse, quels types d’ordres utiliser, comment remplir les paramètres. Après cet article, vous saurez quel type d’orde et quand les utiliser.

Comment fonctionne les marchés boursiers ?

Le marché boursier fonctionne en mettant en relation les acheteurs et les vendeurs d’actions. Lorsqu’un investisseur passe un ordre, son courtier essaie de lui trouver une correspondance à la bourse. S’il y a une correspondance, le courtier exécute la transaction et remplit le compte de l’investisseur.

Ce courtier, aussi appelé broker, propose un logiciel d’achat et de vente d’actions. Ce broker est souvent lié à une banque en ligne ou traditionnelle. Mais, dans certains cas, il peut s’agit d’une société dont le courage d’action est le coeur de métier.

La bourse est un marché où s’échangent des actifs, principalement des actions, via un carnet d’ordres qui s’actualise de façon instantanée pendant les horaires d’ouverture de la bourse. Ces ordres permettent de valider des transactions (échange d’actions contre de l’argent). Pour se lancer en bourse, il faut les comprendre pour en tirer le meilleur parti.

Qu’est-ce-que le carnet d’ordre ?

Le carnet d’ordre est l’endroit dans lequel sont répertoriés les ordres d’achats et de vente d’une action.

Carnet d'ordre - Ordre en bourse
Carnet d’ordre société TotalEnergies – Ordre en bourse

Ainsi, dans les 3 colonnes de gauche, nous avons les acheteurs. Par exemple, la 3ème ligne indique que 8 acheteurs sont prêts à acheter un total de 1 432 actions de la société TotalEnergies à 58 € maximum l’unité.

Dans les 3 colonnes de droite, nous avons à la seconde ligne, une personne prête à vendre 25 actions de la société TotalEnergies à la valeur de 58,40 € minimum l’unité.

De manière générale, lorsque vous passez un ordre, votre courtier va consulter ce carnet pour voir si des ordres existants correspondent à votre demande. Si c’est le cas, il va résoudre l’ordre et acheter/vendre selon les critères souhaités. Le cas échéant, le courtier va placer votre ordre dans le carnet en attendant que des ordres correspondent à votre demande.

Quels sont les différents types d’ordres boursiers ?

Nous allons aborder les principaux types d’ordres en bourse pour mieux les comprendre et les utiliser.

Qu’est-ce qu’un ordre en bourse ?

Il existe différents types d’ordres en bourse que les investisseurs peuvent passer lorsqu’ils veulent acheter ou vendre des actions. Selon le type d’ordre, soit vous allez ajouter un ordre au « carnet », soit vous aller utiliser le carnet d’ordre pour faire vos achats/ventes.

Quels sont les paramètres d’un ordre en bourse ?

Passer un ordre en bourse est relativement simple, mais il y a plusieurs paramètres à saisir. Le plus souvent, les paramètres par défaut suffiront, cependant, il est bien de les connaître pour pouvoir adapter notre ordre en fonction de nos besoins précis.

Les détails d'un ordre - Ordre en bourse
Les détails d’un ordre – Ordre en bourse

Le sens d’exécution (1)

Le sens d’exécution (paramètre 1 sur l’image) correspond à l’action que vous voulez réaliser. Ce sera « Achat » ou « Vente ».

La quantité (2)

La quantité (paramètre 2 sur l’image) est le nombre d’actions que vous voulez acheter. Pour vous donner une idée, utilisez une calculatrice pour réaliser l’opération suivante :

Calcul de cours - Ordre en bourse
Calcul de cours – Ordre en bourse

La validité (3)

La validité (paramètre 3 sur l’image) est la durée que votre ordre restera actif, cela est utile pour un certain type d’ordre.

La validité - Ordre en bourse
La validité – Ordre en bourse

Si vous choisissez « fin de mois » et que votre ordre n’a pas été exécuté au dernier jour du mois courant, ce dernier sera annulé. Il vous faudra recréer l’ordre si vous souhaitez le reconduire. Vous pouvez aussi choisir la date de votre choix avec « autre date ».

Place (4)

La place (paramètre 4 sur l’image) est l’endroit où l’ordre est exécuté. Certaines actions sont cotées sur plusieurs places de marché. Je ne m’attarde pas dessus, vous ne toucherez probablement jamais à ce paramètre.

Modalité (5)

La modalité (paramètre 5 sur l’image) correspond justement au type d’ordres en bourse.

Modalité - Ordre en bourse
Modalité – Ordre en bourse

Dans la suite de cet article, je vous propose plus d’information sur les différents types d’ordre que vous retrouvez communément sur les courtiers. Nous n’étudierons pas la « Meilleure Limite » qui n’est pas utilisé.

Les types d’ordres en bourse

  • Un ordre à cours limité
  • L’ordre au marché
  • Un ordre à seuil de déclenchement
  • Un ordre à plage de déclenchement

Maintenant que nous avons vu la liste des ordres, nous allons vous expliquer à quoi ils servent et dans quelles conditions on peut utiliser chacun d’entre eux.

L’ordre à cours limité

L’ordre à cours limité (aussi appelé ordre limite) est très utilisé. À l’achat, lorsque vous réalisez un ordre à cours limite vous choisissez une limite (3), cette limite sera la valeur maximale d’achat. À la vente, cette même limite est la valeur minimale à laquelle vous souhaitez vendre. Cet ordre va aller s’ajouter au carnet d’ordre.

Ordre limite - Ordre en bourse
Ordre limite – Ordre en bourse

Je l’utilise quasi systématiquement, mais il est surtout préconisé quand vous achetez ou vendez des valeurs peu liquides, dont le nombre d’actions à la vente ou à l’achat est faible. Sur ces valeurs peu liquides, cas, un seul acheteur avec quelques milliers d’euros peut faire bouger la valeur de l’action 5 à 10 pourcents à lui seul.

En plus de cela, cet ordre peut permettre d’acheter des actions à bon compte lors d’un moment de faiblesse de l’action, en plaçant un ordre sous la valeur actuelle du cours. Si le cours baisse sous la limite défini, votre ordre sera déclenché. Dans ce cas, il faudra mettre une validité (2) dans un futur assez lointain (plusieurs semaines/mois).

Prenons un exemple :
Si vous êtes actionnaires de la société Methanor, et que vous placez un ordre à l’achat au cours limité de 3,50 euros, votre ordre s’exécutera dès que des vendeurs proposeront des actions à un prix inférieur à 3,50 euros. Concrètement, si vous passez un ordre d’achat pour 100 actions à un cours limité de 3,50 euros, et que 30 actions sont à vendre à 3,48 euros, puis 120 actions à 3,52 euros, votre ordre s’exécutera partiellement et vous n’obtiendrez que les 30 actions à 3,48 euros.

L’ordre au marché

C’est l’ordre boursier le plus simple, il s’agit d’un ordre automatique. Si c’est un ordre d’achat, il va vous permettre d’acheter instantanément les actions à la vente, aux meilleurs prix fixés par les vendeurs dans le carnet d’ordre. Si c’est un ordre de vente, vous allez instantanément vendre au meilleur prix d’achat dans le carnet d’ordre.

Ordre au marché - Ordre en bourse
Ordre au marché – Ordre en bourse

Cet ordre est parfait pour les personnes qui souhaitent investir rapidement sur des sociétés importantes, par exemple sur le CAC 40 ou le SBF 120 en France. En revanche, elle est à déconseiller aux personnes intéressées par les actions peu liquides ou les sociétés à petite capitalisation en général.

L’ordre à seuil de déclenchement

L’ordre à seuil de déclenchement, plus évocateur sous le nom d’ordre « stop loss ». Il s’agit d’un ordre qui se déclenche au franchissement d’un seuil (3) comme un ordre au marché. Cet ordre vous permet d’acheter quand le cours franchit un seuil (3) à la hausse. Il est beaucoup plus utilisé à la vente lorsque le cours franchit un seuil (3) à la baisse. Une fois le seuil fixé atteint, votre ordre s’exécute naturellement comme un ordre de marché.

Ordre à seuil de déclenchement - Ordre en bourse
Ordre à seuil de déclenchement – Ordre en bourse

C’est un ordre très utilisé pour les habitués du trading, qui se positionnent avec un plan défini à l’avance ou sur des valeurs à forte volatilité. Il permet notamment de se protéger d’une baisse excessive d’une valeur (vente).

Pour que votre ordre soit valable, le prix doit être supérieur au dernier achat enregistré (pour un ordre d’achat), ou inférieur à la dernière vente enregistrée (pour un ordre de vente).

Ordre à plage de déclenchement

L’ordre à plage de déclenchement est similaire à l’ordre à seuil de déclenchement, sauf qu‘une fois le seuil (4) franchi, celui-ci se transforme en ordre limite (valeur limite en 3). Il vous permet ainsi d’acheter ainsi d’acheter entre la valeur de seuil et la valeur limite (seuil < à limite à l’achat) et à la vente de vendre entre 2 valeurs.

Ordre à plage de déclenchement - Ordre en bourse
Ordre à plage de déclenchement – Ordre en bourse

Ce type d’ordres est très peu utilisé par les particuliers et beaucoup plus par les traders, vous n’en n’aurez probablement pas besoin.

Avec quel courtier acheter ces actions ?

Le choix sera différent si vous souhaitez investir au travers du PEA et sur votre compte titre.

Le PEA (actions européennes)

Si vous voulez ouvrir un PEA, vous avez 2 options à privilégier :

  • Bourse Direct. C’est le broker qui compte le moins de frais de courtage. Il est très bien pour un usage basique
  • BforBank si vous souhaitez effectuer des actions plus complètes (ajout de titre non coté – crowdfunding par exemple -, nominatif administré)

Le CTO (actions internationales) 

Si vous souhaitez ouvrir un compte titre afin d’investir dans un panel d’actions plus large :

  • Trade Republic est un broker extrêmement simple qui convient particulièrement bien aux débutant, parfait pour faire du DCA
  • Degiro est un broker à bas coût un peu plus complexe, mais qui offre un ensemble de produits plus large
  • Interactives Brokers vous propose une gamme de produits complète, mais est plus complexe à utiliser. Parfait pour les personnes avec de l’expérience.

Quel type d’ordre choisir ? Ordre boursier et volatilité

Le choix de l’ordre boursier dépend de plusieurs critères, comme évoqué plus haut. Maintenant, nous allons voir concrètement comment choisir son ordre en fonction de la volatilité de l’action et de notre position personnelle.

Quel ordre pour acheter des actions ?

Si vous souhaitez acheter une nouvelle action, vous pouvez passer deux types d’ordres en règle générale. Dans le cas d’une action considérée comme très liquide, c’est-à-dire avec un fort volume de transactions quotidien, nous vous recommandons un ordre au marché.

En revanche, si vous investissez dans une société avec un faible volume d’échanges, il est préférable de passer par un ordre à cours limité.

Le volume nécessaire dépend également de vous. Si vous investissez 100 ou 25 000 € d’une action, le besoin de liquidité n’est pas le même. Vous devez regarder le carnet d’ordre afin de vérifier si le nombre d’actions en vente à un prix intéressant est suffisant. Si vous avez un doute, utilisez toujours l’ordre à cours limité.

Si vous souhaitez acquérir une action en profitant de faiblesses temporaires de son cours, il vous faudra utiliser un ordre limite à la valeur d’achat souhaité, avec une date de validité assez loin dans le futur (plusieurs semaines, voir mois).

Quel ordre pour sortir d’une position à la vente ?

Si l’on souhaite vendre, il y a trois solutions possibles. Pour les actions très liquides, encore une fois, on peut vendre au marché quand le cours nous satisfait. Mais, pour des actions moins liquides, on faudra privilégier un ordre à cours limité, pour optimiser vos plus-values.

En effet, si on décide de réaliser un ordre au marché sur une société très peu liquide, notre ordre sera exécuté à un prix inférieur au cours actuel, puisque l’afflux le nombre d’action à vendre aura pour conséquence de faire chuter le cours.

Enfin, l’ordre à seuil de déclenchement peut être utilisé dans une logique stop loss, pour limiter vos pertes. C’est le cas quand vous tradez à court terme des sociétés ou souhaitez vous protéger de mauvaises surprises. Attention, il ne faut pas généraliser son usage, en effet, le marché des actions est volatile (sujet à de fortes variations) par nature. Il faut avoir une raison spécifique pour mettre une protection à la baisse.

En synthèse

Comme particulier investisseurs à long terme et/ou faisant du DCA vous utiliserez 2 grands types d’ordres :

  • L’ordre au marché
  • L’ordre à cours limité

Ce sont les plus simples et ils suffisent amplement, d’ailleurs si vous ne deviez en retenir qu’un, ce serait l’ordre à cours limité. il est beaucoup plus protecteur sur les valeurs avec peu d’échange / de volumes. L’ordre à cours limité vous permettra de limiter votre prix d’achat (à la hausse) ou de revente (à la baisse) pour ne pas faire dériver le prix d’une action suite à votre ordre. Le seul risque à utiliser cet ordre, c’est que votre ordre soit executé partiellement ou pas du tout s’il n’y aucun vente/achat correspondant à vos critères.

L’ordre à cours limité permet aussi de placer des « épuisettes ». Par exemple, pour une action cotant généralement entre 50 et 55 €, vous souhaiteriez tenter de l’acquérir à 45 €, vous créez un ordre limite avec une validité à plusieurs mois dans le futur. Si pendant cette période l’action connait un coup de mou et passe pendant quelques secondes sous les 45 €, votre ordre sera exécuté.

Avez-vous apprécié ce post ?

Clique sur une étoile pour voté !

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de vote : 8

Aucun vote, sois le premier à votre !

Désolé que tu n'ais pas aimé le contenu

Améliorons ensemble cet article !

Dis moi ce que tu n'as pas aimé et ce que je peux améliorer ?