Quelles actions acheter ? – Je vous partage beaucoup de contenu autour du crowdfunding immobilier, cependant, cela ne doit pas être la seule corde à votre arc. La bourse offre des opportunités d’investissements très intéressantes.

Dans ce guide, je vais essayer de répondre à la question « Quelles actions acheter ? » Non pas avec des listes d’actions toutes faites, mais en abordant la problématique des différents types d’action, nous allons d’abord vous rappeler les fondamentaux : qu’est-ce qu’une action ? Comment en tant que particulier, on peut en acheter ? Et enfin, quels sont les différents types d’actions qui existent.

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est un titre de propriété donnant le droit à son possesseur de participer aux bénéfices (dividendes) et à la prise de décisions dans l’entreprise dont il est actionnaire. Pour chaque entreprise, les plus grandes comme les plus petites, le capital de l’entreprise (sa valeur totale) est divisé en actions (1000 ou 1.000.000.000, il n’y a pas de règles).

Les principales décisions liées à la vie de l’entreprise sont prises en Assemblée Générale, grâce aux droits de vote des actionnaires :

  • montant du dividende et date de versement
  • nomination du Président
  • élection des membres du Conseil d’Administration
  • grandes orientations de l’entreprise (politique ESG par exemple)
  • les grands projets

Dans une société anonyme cotée en bourse, les actions sont librement cessibles : on peut en acheter ou en vendre à tout moment, selon les conditions du marché. Le prix de l’action est défini en fonction de l’offre et de la demande.

La Bourse est un gigantesque marché sur laquelle s’échangent plusieurs millions d’actions chaque jour. D’ailleurs, parler de la Bourse est un abus de langage. Il y en a plusieurs : Euronext, Nyse… A ne pas confondre avec les indices connus qui correspondent aux comportements de groupes d’actions (CAC 40, Nasdaq, Dow Jones).

Action et cycle de vie de l’entreprise

Il est important de connaître les caractéristiques du cycle de vie d’une entreprise pour investir en bourse. En effet, le prix des actions va évoluer différemment selon que l’entreprise se trouve dans sa phase de développement, de maturité ou de déclin.

Cycle de vie des entreprises - Quelles actions acheter
Cycle de vie des entreprises – Quelles actions acheter

Phase de croissance

Une entreprise en développement investit massivement dans sa croissance : elle recherche avant tout le développement de son activité et non pas la rentabilité immédiate. La valeur des entreprises est généralement faible, mais c’est aussi pendant cette phase que le cours de l’action peut croître le plus rapidement.

Dans cette phase, on retrouve la plupart les entreprises de l’internet (Netflix, Amazon, Google) qui ont déjà bien avancé leur phase de croissance ou encore les sociétés du monde des cryptomonnaies et de l’intelligence artificielle (Coinbase, Binance) qui en sont au début/milieu de leur développement.

Je parle ici d’entreprise leader sur leur marché, mais c’est aussi dans cette phase que le plus d’entreprises dépérissent.

Phase de maturité

Une fois la phase de développement passée, l’entreprise commence à gagner de l’argent et son cours de bourse évolue moins rapidement. C’est la phase de maturité : elle peut durer plusieurs années voire plusieurs dizaines d’années avant que l’entreprise ne connaisse un déclin. C’est généralement durant cette période que les dividendes boursiers apparaissent et peuvent être intéressants.

La phase de maturité n’exclut pas des baisses, ni des hausses (cas des dividendes aristocrates). Dépendant de son business, la société adopte un comportement cyclique, défensif, voire contra-cyclique, on en reparle plus loin.

Dans cette phase, on retrouve une grosse partie des sociétés industrielles qui se sont développées au 20 ème siècle. Parmi les constructeurs automobiles (Peugeot), les dividendes aristocrates comme 3M, Jhonson & Jhonson, ou encore les pétrolières (Total). Acquérir des actions de sociétés matures peut sembler être le placement le plus judicieux. Mais attention, investir en bourse comporte des risques et même ces sociétés ne sont pas à l’abri de la faillite.

La phase de déclin

Enfin, certaines entreprises n’arrivent jamais à sortir de leur phase de développement et finissent par faire faillite. Leur cours de bourse s’effondre alors, souvent brutalement.

D’autre part, des sociétés matures n’arrivent pas à s’adapter aux changements dans leur environnement, comme celles qui ont loupé le virage du numérique, on peut citer Kodak, qui était le maître de la photo argentique mais qui a complètement loupé le virage de la photo numérique.

Comment acheter des actions ?

Il y a trois principaux moyens d’acheter des actions :

  • Soit en passant par une banque traditionnelle. Ces professionnels vont acheter des actions en passant par un broker.
  • Soit en passant par un courtier en ligne.
  • Soit directement auprès de l’entreprise, cette solution est rarement intéressante, car les montants minimums investis sont élevés

Aujourd’hui, la solution la plus évidente est d’utiliser des courtiers en ligne, les frais y sont faibles et certains d’entre eux sont de grandes qualités. Vous trouverez quelques noms dans les paragraphes suivants

Acheter des actions françaises et européennes : Le PEA

Pour acheter des actions françaises, ou d’entreprises de l’Union européenne, le plus optimal est d’ouvrir un PEA (Plan Epargne Actions) . C’est une enveloppe fiscale qui offre une optimisation des impôts dès lors que l’on conserve le PEA pendant plus de 5 ans. Plus d’information sur le PEA dans l’article dédié.

Si vous voulez ouvrir un PEA, nous vous recommandons de passer par un courtier en ligne pour éviter les droits de gardes (prélèvement annuel en fonction du montant d’actions détenus) :

  • Bourse Direct. C’est le broker qui compte le moins de frais de courtage (lors de l’achat et la vente d’actions en bourse). Il fait très bien le travail pour un usage « simple » de son PEA.
  • BforBank si vous souhaitez effectuer des actions plus complexes (ajout de titre non côté – crowdfunding, entreprise personnelle -), les frais pour ce type d’ordre y sont très faible (0,1%)

Attention, certaines valeurs ne sont pas éligibles au PEA. C’est par exemple le cas des valeurs immobilières (Klepierre, Covivio) et certaines sociétés comme Eurofins.

Acheter des actions internationales : Quelques brokers

Pour celle-ci, vous devrez ouvrir un CTO (Compte Titres Ordinaire), ce qui vous permettra d’acheter beaucoup plus de titres, nous vous recommandons :

  • Trade Republic est un broker extrêmement simple qui convient particulièrement bien aux débutant. Ils vous proposent de faire des achats programmés de fraction d’actions (exemple : 10 € de google tous les mois)
  • Degiro est un broker à bas coût un peu plus complexe, mais qui offre un ensemble de produits plus large (nombres d’actions, obligations, options etc…)
  • Interactives Brokers est vous êtes très à l’aise en bourse et vous voulez l’un des outils les plus complets pour les particuliers et bien Interactives Brokers est fait pour vous. Attention, ce n’est pas simple à utiliser

Les différents types d’actions

Pour mieux comprendre « Quelles actions acheter ? », il faut aussi connaître les différentes catégories d’actions.

Ces catégories ne sont pas étanches, une action peut changer de catégorie (société qui devient mature, au contraire une société qui trouve un relais de croissance important ou un nouveau marché). Tout comme une action peut faire partie de plusieurs catégories à la fois.

Les actions de croissance

Les actions de croissance sont celles des sociétés qui ont un potentiel de développement important. En effet, elles sont souvent les plus dynamiques, avec un chiffre d’affaires en forte augmentation, le bénéfice n’est pas forcement au rendez-vous puisque ces entreprises investissent massivement dans leur développement.

Ce potentiel est compensé par un risque élevé. Les investisseurs qui aiment prendre des risques pour tenter de gagner gros se tourneront donc vers ces actions.

Les actions de croissances - Quelles actions acheter?
Les actions de croissances – Quelles actions acheter?

Pour définir si une action fait partie de cette catégorie, il suffit d’observer sa courbe de chiffres d’affaires sur les 5 dernières années. S’il croit fortement, vous êtes en face d’une action de croissance.

Les actions de croissance sont parfois des sociétés qui existent de puis de nombreuses années, mais qui continuent d’avoir une trajectoire ascendante grâce à un monopole technologique, ou une image de marque particulièrement attractive. C’est par exemple le cas des marques de luxe françaises, qui donnent envie dans le monde entier (on pense notamment à LVMH et Hermès qui multiplient les acquisitions de sociétés stratégiques).

Exemples d’actions de croissance :

  • Airbus
  • ASML
  • LVMH
  • Tesla
  • AMD
  • Amazon

Les actions défensives

Les actions défensives sont celles des sociétés les plus matures, avec une croissance moins importante, mais un risque réduit car le business est plus prévisible même en temps de crise. De plus, ces entreprises ont souvent prouvé leur solidité et sont moins sensibles aux aléas du marché.

Parmi ces sociétés, nous retrouvons celle de secteurs comme la santé, la nourriture et le logement car ce sont des besoins primaires qui continueront à être présent même dans les crises les plus fortes.

Elles représentent donc un placement intéressant pour les investisseurs qui recherchent plus de sécurité. Il semble intéressant de conserver des actions défensives comme réserve de valeur en fond de portefeuille. Ce sont des actions dont la capitalisation ne baisse rarement de façon excessive.

Souvent, les actions défensives sont également des actions à dividende, ce qui leur permet de fidéliser leurs actionnaires.

Exemples d’actions défensives :

  • Sanofi
  • Eurofins
  • Immobilière Dassault
  • Microsoft
  • Procter & Gamble
  • 3M

Les actions à dividendes

Les actions à dividendes sont celles des sociétés qui ont décidé de reverser une partie de leurs bénéfices aux actionnaires, ce sont des sociétés matures qui n’ont plus besoin d’investir massivement pour répondre aux besoins de leurs marchés. Elles représentent donc un placement intéressant pour les investisseurs qui recherchent avant tout un revenu complémentaire.

Toutefois, il faut savoir que ces dividendes ne sont pas garantis dans le temps et que la société peut décider de ne plus en verser à tout moment. Il est important de vérifier la solidité de ces sociétés.

Pour cela il faut surveiller le Payout Ratio, qui est calculé par de la manière suivante :
Montants des dividendes distribués / Montants des bénéfices.

Il est bien que cet indicateur reste en dessous de 50 %, s’il est régulièrement au-dessus de 70 %, il est possible que le dividende ne soit pas perenne.

Les dividendes aristocrates

Les dividendes aristocrates - Quelles actions acheter
Les dividendes aristocrates – Quelles actions acheter

Une action à dividende aristocrate correspond à l’action d’une entreprise qui accroît le montant de son dividende pendant plus de 20 ans aux US et 10 ans en France, c’est le signe que ces sociétés sont capables de générer des bénéfices croissants sur le long terme. C’est le cas en France de Vinci, d’Hermès mais aussi de Pernod Ricard parmi les mastodontes du CAC 40.

Il existe de encore plus de dividendes aristocrates au US, d’où l’intérêt de souscrire à un CTO pour pouvoir investir dans ces sociétés

Exemples d’actions à dividende :

  • Total
  • Axa
  • Klepierre
  • Store Capital
  • Realty Income
  • Intel

Les actions cycliques

Les actions cycliques sont celles des sociétés dont les performances sont liées à des cycles économiques. Ce sont souvent les premières à être touchées en cas de ralentissement de l’activité et les dernières à en profiter une fois la reprise enclenchée.

Elles représentent donc un placement plus risqué que les actions défensives, mais avec un potentiel de hausse plus important. En effet, lorsque l’économie reprend, ces sociétés ont souvent un fort coup de fouet et leur cours de bourse peut augmenter très rapidement.

Les actions cycliques - Quelles actions acheter
Les actions cycliques – Quelles actions acheter

Les familles d’actions cycliques

Les économistes ont identifié 3 grandes familles d’actions cycliques : les actions liées à la construction, les actions liées à l’automobile et les actions des sociétés minières (liées à l’exploitation des ressources naturelles). Toutefois, il est important de savoir que toutes les sociétés ne sont pas aussi cycliques que d’autres. En effet, certaines d’entre elles ont su créer des revenus complémentaires ou des produits dérivés qui leur permettent de limiter les fluctuations.

Le cas de l’action Total

Une action cyclique française très intéressante est celle de la société Total. Total exploite principalement des champs de pétrole et de gaz, même si la société distribue depuis quelques années de l’électricité aux particuliers, et produit également cette énergie de façon renouvelable avec certaines de ses filiales.

La demande en pétrole (et donc le prix de cette matière première) étant très lié à la santé de l’économie mondiale, le cours de Total fluctue de façon cyclique. Mais malgré tout, on considère Total comme une action à dividende intéressante car il représente chaque année entre 4 et 5% de la capitalisation. Ajoutons à cela que le dividende est trimestriel, ce qui apporte une certaine récurrence dans les revenus pour l’investisseur que vous êtes.

Exemples d’actions cycliques :

  • Total
  • Renault
  • Valeo
  • Chevron
  • IBM
  • Walt Disney

Les actions leaders ( avec un MOAT)

Avez-vous déjà entendu parler de l’expression « Moat » ? C’est un néologisme inventé par le magnat américain Warren Buffet. Concrètement, on peut traduire ce terme par « protection ». Ainsi, Warren Buffet recommande à l’investisseur de choisir des entreprises avec un certain nombre de protections face à la concurrence.

Pour Warren Buffet, ces entreprises méritent qu’on y investisse car leur rentabilité est préservée sur le long terme grâce à ces protections, qui peuvent être de plusieurs sortes :

  • avance technologique conséquente
  • attrait spécifique des clients (Apple ou coca)
  • des coûts plus bas

La plupart du temps, les actions leaders connaissent une forte croissance. Mais, dans certains cas, les actions avec MOAT sont en phase de maturité et sont donc plutôt stables. C’est par exemple le cas de Thalès en France. Même si aucun concurrent sérieux à Thalès n’existe en matière de cybersécurité et de logiciels de défense, la société n’est plus en phase de croissance. Elle a même un comportement défensif.

Exemples d’actions avec un MOAT

  • Air Liquide
  • Thales
  • Safran
  • Apple
  • Amazon
  • Coca

Quelles actions acheter ? 3 Exemples de portefeuille

Maintenant que vous connaissez tous les différents types d’actions, vous vous demandez certainement comment vous devez organiser votre portefeuille.

Il n’y a pas de réponse toute faite, cela dépend de vous. Concrètement, plusieurs critères entrent en jeu :

  • l’horizon de placement
  • votre rapport au risque
  • la façon de composer vos placements (un gros capital initial, ou de nombreux placements réguliers).
  • vos objectifs de vie
  • vos convictions (écologie par exemple)

Ainsi, si vous êtes quelqu’un de plutôt prudent, vous aurez beaucoup de positions défensives, tandis que si vous acceptez plus de risque, avec une vision à long terme, vous vous orienterez probablement vers les actions à croissance.

Portefeuille défensif

Portefeuille défensif - Quelles actions acheter
Portefeuille défensif – Quelles actions acheter

Le portefeuille défensif est destiné à des personnes sensibles aux risques, il va mieux se comporter que les autres portefeuilles en période difficile. Ce qui permet de limiter les variations à la baisse de votre portefeuille. Ces caractéristiques en font aussi un très bon portefeuille pour les débutants en bourse afin de limiter l’impact psychologique d’une forte baisse des marchés.

Ce portefeuille profitera moins des périodes de croissance puisque la majorité des valeurs détenus ont une croissance limitée.

  • 60% d’actions défensives
  • 10% d’actions cycliques
  • 30% d’actions à dividendes

Portefeuille équilibré

Ce portefeuille conviendra aux personnes qui n’ont pas peur de prendre quelques risques, qui souhaitent diversifier au maximum leurs investissements. Ce portefeuille suivra globalement le marché et permettra potentiellement de surperformer en période de croissance, si votre sélection de société est bonne.

  • 25% d’actions défensives
  • 25% d’actions de croissance
  • 25% d’actions cycliques
  • 25% d’actions à dividendes

Portefeuille offensif

Portefeuille offensif - Quelles actions acheter
Portefeuille offensif – Quelles actions acheter

Ce portefeuille est pour vous si vous avez une vision très long terme (>10 ans) et que vous n’avez pas peur des fluctuations importantes de votre portefeuille. Par exemple entre 2021 et 2022 certains valeurs à croissances américaines assez prometteuses ont perdu entre 50 et 80 % de leur valeur. Votre portefeuille aurait pu baisser de presque 50 % depuis ces plus hauts.

Par contre, il devrait profiter pleinement des phases de croissances et devrait surperformer les autres portefeuilles à long terme.

Les sociétés à croissance sont volatiles et plus fragiles, il serait sage d’acheter plus d’actions différentes pour limiter l’impact des faillites potentiels

  • 10% d’actions défensives
  • 50% d’actions de croissance
  • 25% d’actions cycliques
  • 15% d’actions à dividendes

Risque et disclamers

L’investissement en bourse est particulièrement volatile, bien qu’ils soient faciles d’acheter et vendre des actions de manière générale, il existe un risque de perte en capital pouvant aller jusqu’à l’intégralité de votre investissement (faillite).

Quelques recommandations :

  • Investir sur du long terme voir très long terme (5 à 10 ans minimum)
  • Diversifier vos investissements sur un certain nombre d’actions (20 actions différentes me semblent un bon compromis)
  • Limiter vos investissements sur les petites capitalisations, elles sont parfois peu liquide
  • Ne jamais utiliser les produits à effet de levier, ils sont fortement chargés de frais et ne conviennent qu’à un public très averti ou professionnel

Les liens vers les courtiers sont susceptibles d’être des liens d’affiliations. En Octobre 2022, j’ai des comptes chez BForBank, DEGIRO et Interactives Brokers.

Pour conclure : constituer un portefeuille est une affaire personnelle

Nous l’avons vu au travers de cet article, il est possible d’investir dans des sociétés, dont les profils totalement différents. Ainsi, vous pouvez vous construire un portefeuille en fonction de vos envies et objectifs.

Un portefeuille défensif avec 50 % actions défensives et 50 % actions à dividendes peut parfaitement s’entendre si l’on souhaite réduire l’instabilité de son portefeuille (volatilité) et dégager des revenus réguliers. Alors qu’une personne ayant un objectif à très long terme et moins soucieux de la volatilité pourra se concentrer sur des actions à croissance pour tirer le maximum de performance.

La bourse permet à tous le monde d’investir selon ses objectifs, même aux plus débutant au travers des ETFs, par exemple. De plus, si vous avez des convictions sur certains secteurs (Secteur IT, écologie ou spatial), il est possible de trouver des acteurs du secteur de votre choix dans la plupart des types d’actions définis.