Donne ton avis sur le sujet !

Depuis janvier, Mintos interdit aux Français de s’inscrire « temporairement » … un temporaire qui commence à durer puisque cela fait maintenant 5 mois que ce blocage est en place. J’avais remonté cette information lors de mon bilan de janvier, il est temps de faire une mise à jour de la situation et de proposer des solutions.

Je vais revenir sur les raisons possibles de ce blocage, vous donner un avis rapide sur Mintos aujourd’hui et les alternatives existantes, qui se montrent parfois plus intéressantes.

Mintos interdit aux Français de s’inscrire

Mintos a décidé de bloquer l’inscription aux Français temporairement depuis janvier 2021. D’après leurs explications, l’afflux récent de Français sur cette plateforme a intéressé les autorités. En effet, Mintos n’a jamais déclaré son activité aux autorités françaises, ce qui leur a valu d’être sur la liste noire de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) jusqu’il y a peu de temps.

Cette inscription à la liste noire est liée à plusieurs facteurs potentiels :

  • Mintos ne respecte pas les normes en vigueur dans le crowdfunding français
  • Mintos ne fournit pas les documents fiscaux au format français (Imprimé Fiscal Unique)
  • Et surtout Mintos n’a pas déclaré son activité auprès des autorités françaises comme cela était indiqué plus haut.
  • Les autorités françaises ont une tolérance, jusqu’à un certain nombre d’investisseurs français, mais Mintos a probablement largement dépassé ce chiffre.

Est-ce que Mintos est toujours aussi intéressant ?

Si je pose la question, c’est qu’il y a eu du changement ces derniers mois sur la plateforme et il est légitime de se la poser. En 2020 et 2021, beaucoup de sociétés de crédit ont fait défaut, ont été en cessation de payement ou ont arrêté de travailler avec Mintos.

Mintos interdit aux Français - Fonctionnement Mintos
Mintos interdit aux Français – Fonctionnement Mintos

Avec les sociétés en faillite ou cessation de payement, beaucoup d’investisseurs, dont moi, se retrouvent avec une partie de fonds bloqués qui ne seront pas totalement remboursés (nous connaitrons des pertes). Certaines entreprises se sont engagées à rembourser les fonds, mais cela pourrait durer jusqu’en 2025.

En plus de cela, parmi les sociétés ayant survécu au COVID, certaines des entreprises les plus sérieuses ont décidé de ne plus se financer auprès de Mintos. Depuis la crise de 2020, le nombre de financements possibles sur Mintos est en baisse constante.

Ce qui a des conséquences importantes sur les taux proposés par Mintos, puisque l’offre de financement s’est réduite alors que le nombre de financeurs a augmenté. Lorsque j’ai commencé Mintos en début 2020, il était possible d’avoir un portefeuille relativement défensif avec un rendement de 12,5 %. En mai 2021, mon portefeuille tourne à un rendement moyen 10,25 %. Soit une baisse de plus de 20 % des rendements.

Quelles sont les alternatives à Mintos ?

J’ai écrit un article il y a quelques mois sur les meilleures plateformes de financement participatif de 2021. Vous y trouverez des alternatives à Mintos pour tous les budgets. Mais en voici un résumé :

À 10 euros ou moins par investissement, le choix est déjà intéressant :

EnerFip
EnerFip
  • Enerfip propose de financer des projets dans les énergies renouvelables, il y a moins de risque que sur Mintos, mais le taux moyen est plus faible. De plus, vous pouvez obtenir 25 € pour 100 € investis lors de votre premier investissement avec le code A21IF lors de votre inscription.
  • RoboCash, une plateforme européenne qui traverse la crise de manière exemplaire, si je devais choisir une plateforme européenne ce serait celle-ci.
  • La première brique est une plateforme de crowdfunding immobilier française accessible aux plus petits budgets. Un petit avertissement, la plateforme est jeune, il est un peu tôt pour connaître le sérieux de cette dernière.

Si votre portefeuille vous permet d’investir des tickets jusqu’à 100 € vous aurez un peu plus de choix :

  • October est le leader français du financement d’entreprise, les taux ne sont pas particulièrement élevés et il y a quelques défauts, cependant, cela reste une plateforme incontournable et sérieuse.
  • RealT est ma plateforme préférée, elle vous permet d’acheter des fractions de maisons aux USA dès 50$, tout cela sécurisé au travers de la blockchain. Bref, je suis un grand fan, je vous laisse lire mon article de présentation et l’enquête que j’ai menée sur eux.
  • MyOptions vous propose d’investir dès 50 € des entreprises françaises innovantes, les financements sont assez longs et il y a encore peu d’investisseurs, mais vous financez le développement de projets concrets de petites entreprises françaises.
  • WiSeed vous permet de financer des projets immobiliers ou des projets immobiliers dès 100 €. Malgré quelques défauts, c’est une plateforme bien installée dans le paysage du crowdfunding.
  • BienPrêter bien que mon avis sur cette plateforme est mitigé, elle reste un incontournable si vous cherchez de rendement entre 10 et 12 % avec un ticket d’entrée dès 20 € en France. Profitez de l’offre de parrainage (30 € offerts pour 200 € investi) mais ne mettez surtout pas tous vos œufs dans ce panier, le risque est élevé.
ClubFunding
ClubFunding

À partir de 1 000 euros par investissement, de nouvelles opportunités s’ouvrent :

  • ClubFunding que j’adore propose de financer des projets immobiliers, ils ont une excellente réputation auprès des investisseurs et des porteurs de projets. Le petit plus, ils payent les intérêts mensuellement directement sur votre compte en banque ! Et ClubFunding vous propose un bonus de 50 € pour votre premier investissement.
  • FundImmo, un concurrent à ClubFunding, reconnu pour sa transparence et ses projets solides.
  • Raizers ou Humonity sont d’autres plateformes de financement de projet immobilier très réputées, proposant des rendements intéressants.

Mintos c’est fini, mais les alternatives sont nombreuses

Oui, Mintos est interdit aux Français, car Mintos ne veut pas faire les efforts nécessaires pour être régulés en France. C’est un choix stratégique, ils concentrent leurs efforts ailleurs.

Personnellement, je ne suis pas sûr que cela soit un mal pour les investisseurs. Mintos ne propose plus des rendements très intéressants en ce moment (mai 2021) et reste plus risqué que les plateformes françaises.

Comme nous l’avons vu juste avant, il existe de nombreuses solutions pour tous les budgets, et cette liste est très loin d’être exhaustive. Avant d’investir une de ces plateformes, je vous invite à vous faire votre propre avis au travers d’autres articles et de vérifier les statistiques détaillées des plateformes françaises.

Mintos interdit aux Français - Indicateur de performances ClubFunding
Mintos interdit aux Français – Indicateur de performances ClubFunding

Un petit rappel de rigueur, toutes ces plateformes proposent des investissements risqués, il est possible qu’un ou plusieurs des projets souscrits ne se passent pas bien et que vous perdiez une partie ou la totalité de votre capital investi sur ces projets. Il est EXTRÊMEMENT important de diversifier (nombre de projets, utilisation de plusieurs plateformes…).

Pour terminer

Si Enerfip ou ClubFunding vous intéresse, pensez à profiter des offres exceptionnelles que proposent ces deux plateformes :

Si vous avec lu jusqu’ici j’imagine que l’article vous a intéressé, partagez-le à 2 de vos proches pour leur en faire profiter.